mardi 16 janvier 2018

Tout ça à cause des racines....

Quand on avance en âge, on a souvent des problèmes de racines.

Les racines des cheveux?....oui, si vous voulez, quand on se dirige vers un grisonnement pas toujours du meilleur effet, on peut avoir besoin de s'occuper de ça chez le coiffeur.

Mais il n' y a pas vraiment de rapport avec la cuisine vous me direz....

Tout à fait. C'est pourquoi il s'agit en fait ici de racines dentaires.

Et quand elles vous posent des problèmes, le dentiste s'en occupe. Moyennant une certaine difficulté ensuite à mastiquer toutes sortes d'aliments. On se tourne alors vers des recettes un peu plus molles.



Comme j'avais un reste de purée de pommes de terre, c'est elle qui a été utilisée ici, je ne vous donnerai donc pas sa recette, j'imagine que vous en avez une petite idée....

Quant au poisson et aux crevettes, Mr Picard avait fourni mon congélateur.

Le chou est un chou de Pontoise, de la Ruche qui dit oui

Gratin parmentier de chou, poisson et crevettes:

  • Un bon reste de purée de pommes de terre assez épaisse
  • 1 sachet de morceaux de poisson nordiques surgelés
  • 1 sachet de crevettes nordiques décortiquées
  • 1 oignon
  • 1/2 chou de Pontoise
  • 20cl de crème fraîche semi épaisse légère
  • 1 c à c de moutarde anglaise (ou autre, un peu douce)
  • 1 morceau de cheddar
  • un peu d'huile d'olive
  • sel, poivre
Eplucher et émincer l'oignon et le faire revenir avec un peu d'huile dans un plat allant aussi au four.

Quand ils deviennent un peu tendres, ajouter les feuilles de chou, lavées et coupées en lanières.

Laisser cuire en remuant souvent, le temps de rendre le chou plus tendre.

Ajouter les morceaux de poisson et les crevettes, encore gelés. Saler et poivrer.

Mélanger la crème et la moutarde et verser sur le chou et le poisson.

Râper le fromage et le répartir en surface.

Cuire environ 30 minutes au four à 180°. Passer un petit coup de gril si nécessaire.


Vous avez une image du chou en train de cuire en prime!

Même si vos dents sont en parfaite santé, vous pouvez manger ce plat, si vous aimez le chou et le poisson ça devrait vous plaire.

Comme le chou est un produit de saison, je vais envoyer cette recette à Cuisine de Gut pour Cuisinons de Saison. le chou de Pontoise n'est pas cité dans la liste des légumes de janvier, mais un chou blanc fera tout à fait l'affaire. Il sera peut être un peu plus long à cuire.


mardi 9 janvier 2018

Inspiration d'outre Manche pour produits d'outremer....

Il y a quelques semaines, MrD est parti faire un petit tour dans l'Ile de la Réunion. Comme on n'a pas encore inventé la téléportation et que le train ne veut vraiment pas arriver jusque là, je suis restée à la maison.

Je sais, c'est idiot....mais j'assume...

Par contre, j'ai profité de ce qu'il a rapporté, entre autre des fruits séchés( ananas, papaye....) et des gousses de vanille. Comme c'est dans un cake que j'aime bien ce genre de fruits et que c'est vers 17h, avec une tasse de thé qu'on apprécie ce genre de gâteau, c'est tout naturellement sur un blog de recettes anglaises que j'ai trouvé l'inspiration.

Chez Becky et Liz plus précisément.



Le jour où la photo a été prise, vous remarquerez aisément que le temps était plus proche de celui de l'Angleterre que celui de la Réunion.

Cake aux fruits séchés et à la vanille:

  • 150g de sucre roux
  • 100g de beurre doux, ramolli
  • 1 oeuf
  • 225g de farine T65
  • 1 sachet de levure chimique
  • 25g de poudre d'amandes
  • les graines d'une gousse de vanille
  • 70ml de lait (en fait, de kéfir pour moi)
  • 200g de fruits séchés coupés en morceaux
Fouetter le beurre avec le sucre et ajouter l'oeuf.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la levure et les graines de vanille.

Verser dans le mélange beurre sucre et mélanger avec une spatule. Ajouter la poudre d'amandes, le lait puis les fruits et mélanger.

Verser dans un moule à cake beurré, chemisé d'un papier cuisson. 

Mettre au four préchauffé à 150°, cuire 1h15 à 1h30, une brochette piquée dedans en ressort sèche.

Laisser refroidir au moins 20 minutes avant de le démouler et attendre au moins 6 heures avant de le déguster.....le plus difficile étant donné l'odeur dans la cuisine!

Je vous laisse aller voir la recette d'origine, elle est plus épicée, il faudra que je la teste sans modification.....

Vous n'êtes pas obligés de partir en voyage pour trouver les fruits, ça doit se trouver en métropole....

J'ai encore une ou 2 recettes de cakes en réserve, c'est pour une prochaine fois....

jeudi 4 janvier 2018

Le dernier gâteau de l'année

Je sais bien qu'on n'est qu'en tout début d'année, et je ne compte pas me limiter à un seul gâteau pour les 361 jours qui restent.

D'ailleurs, je vous souhaite de vous régaler de plein de gâteaux ou de tout ce qui vous fera plaisir au cours de ces 361 jours.....et plein d'autres choses aussi, je vous laisse le choix de ce que vous souhaitez...

Ce gâteau est le dernier de 2017. 

Comme les festivités ont été à épisodes pour profiter de la présence de tout le monde (et ce n'est pas fini...) il a été dégusté le 31 à midi.



Gâteau à la crème marronnée....

  • 4 oeufs
  • 120g de sucre semoule
  • 120g de farine T45
  • 1 pincée de sel
  • les graines d'une gousse de vanille
  • 20cl de crème liquide
  • 150g de mascarpone
  • 200g de crème de marrons
  • 100ml d'eau
  • 50g de sucre
  • 2 c à s de rhum
Dans le bol d'un robot, mettre les oeufs entiers et commencer à fouetter à petite vitesse. Ajouter le sel, le 1/3 du sucre et la vanille, continuer à fouetter. Après 5 minutes, quand les oeufs commencent à gonfler, ajouter encore 1/3 du sucre, fouetter encore 5 minutes puis verser le reste du sucre et fouetter encore.....On doit avoir une masse claire, aérienne, qui "fait le ruban" quand on la soulève.

Ajouter alors progressivement la farine tamisée, en mélangeant à la maryse (ou avec une écumoire comme Edda ) doucement, en soulevant bien la masse.

Verser dans un moule beurré et fariné de 22 à 24 cm de diamètre et cuire environ 30 minutes dans un four préchauffé à 170° (chaleur tournante). Il doit être légèrement coloré, se détacher un peu du bord et une brochette piquée dedans doit sortir sèche.

Laisser quelques minutes dans le moule avant de démouler sur une grille. Laisser refroidir. On peut le faire la veille et le garder bien emballé d'un film plastique jusqu'au lendemain.

Faire un sirop léger avec l'eau, le sucre et le rhum. Apporter le mélange à ébullition, laisser 4 à 5 minutes et retirer du feu. J'ai laissé bouillir le rhum car un enfant allait y gouter, sinon vous pouvez l'ajouter dans le sirop.

Couper le gâteau en 2 avec un grand couteau scie, progressivement, en le faisant tourner. 

Arroser de sirop les 2 parties, refermer le temps de préparer la crème.

Fouetter la crème avec le mascarpone puis, quand elle est bien montée, ajouter la crème de marrons et fouetter doucement pour bien mélanger.

Mettre dans une poche à douille. 

La moitié de la crème sera répartie entre les 2 moitiés du gâteau, et le reste poché à la surface, de façon le plus esthétique possible.....

Garder au froid jusqu'à la dégustation.


Et voilà! Mon pochage est encore un peu fouilli....mais le goût du gâteau était top!

Une de mes résolutions de l'année est d'apprendre à soigner un peu plus l'aspect de mes réalisations....même si c'est le goût qui prime!

mercredi 27 décembre 2017

Un gâteau pour le voyage ou le coin du feu

Il me semble avoir déjà dit que j'aimais cette expression "gâteau de voyage". Elle m'évoque à chaque fois des malles entassées sur un quai de gare devant une locomotive à vapeur ou encore un fiacre dans lequel des dames à chapeaux organisent une petite collation.

D'accord, maintenant ce serait plutôt en voiture ou dans une salle d'attente d'aéroport, mais le principe est toujours le même: un gâteau transportable facilement qu'on a plaisir à déguster en route ou à partager à l'arrivée.

En cette saison de festivités, on peut être amenés à aller rendre visite aux grands parents ou aux vieilles tantes et ce type de gâteau peut être bienvenu. 

Mais même si vous restez chez vous, ce sera aussi tout à fait le genre de petite chose qui saura vous faire plaisir devant une cheminée avec une tasse de thé.....ou dans votre cuisine avec un café.


Celui ci est inspiré d'une recette de Carole, du blog Alter Gusto, qui ne se lasse pas des cakes et autres quatre-quarts dont elle partage volontiers les recettes.

Il est à la farine complète et elle en proposait 3 versions. J'ai choisi celle au fromage blanc (ou yaourt) et l'ai adaptée aux fruits secs présents dans mes placards.

Cake à la farine complète aux cranberries et raisins secs

  • 160g de farine de blé T150
  • 1,5 c à c de levure chimique
  • 100g de raisins secs
  • 100g de cranberries séchées
  • 2 c à s de rhum
  • 2 oeufs
  • 100g de sucre de canne brun
  • 180g de fromage blanc
  • 40ml d'huile d'olive (ou une autre)
Mettre les raisins et cranberries dans un bol avec le rhum, mélanger et laisser macérer au moins une quinzaine de minutes.

Mélanger la farine et la levure.

Battre les oeufs avec le sucre. Ajouter le fromage blanc puis l'huile en mélangeant bien à chaque fois.

Incorporer la farine avec la levure puis les fruits avec le rhum. Bien mélanger.

Verser dans un moule beurré et cuire 45 à 50 minutes dans un four préchauffé à 160°.



Vous aurez les autres versions sur Alter Gusto. N'hésitez pas, ils sont faciles à faire, délicieux à déguster et plutôt raisonnables pour la santé.

En tous cas, si vous aimez ce genre de gâteau, revenez bientôt par ici prochainement car j'en ai d'autres à vous proposer. 

lundi 25 décembre 2017